[Logo]
[Titre]

[Retour]

Posts Tagged ‘LUKS’

Sabordage de TrueCrypt

Samedi, juin 14th, 2014

Depuis le 28 mai, TrueCrypt, le logiciel de chiffrement de disque dur, est mort. C’est ce que dit la page officielle. Il est conseillé au visiteur d’utiliser Bitlocker à la place.

Ce sabordage est étrange en plein audit de sécurité et alors que les premiers retours sont prometteurs. En l’absence d’informations supplémentaires, les spéculations sont à l’honneur. Cela fait maintenant plus de 2 semaines et on en sait pas plus en fait. C’est assez inquiétant quand même de voir un produit de sécurité majeur disparaître du jour au lendemain sans plus d’explication. Pour Lavabit on sait pourquoi, au moins.
En fait, à part la disparition d’un logiciel comme OpenSSL, il serait difficile d’imaginer pire. Et ceci malgré les récents problèmes graves d’OpenSSL. Bien qu’il y ai des produits concurrents, c’est assez catastrophique.

Il reste aux utilisateurs de TrueCrypt à migrer rapidement vers un concurrent ou un des forks qui va émerger et je l’espère s’imposer.
Moi, de mon côté, je ne suis pas concerné parce que je ne l’utilise pas. Je préfère cryptsetup. LUKS, que la force soit avec toi…

Système bootable chiffré sur deux clés USB interdépendantes – suite

Mercredi, novembre 27th, 2013

Il y a plusieurs choses qui peuvent être améliorées dans le système bootable chiffré sur deux clés USB interdépendantes.

C’est un peu technique et aucune solution complète n’est fournie. Si vous voulez les mettre en place, il va falloir gratter par vous même. (suite…)

Système bootable chiffré sur deux clés USB interdépendantes

Vendredi, novembre 8th, 2013

Voici une base de système qui nécessite deux clés USB pour pouvoir fonctionner. Si l’une manque, le système ne peut démarrer et, plus important encore, les données sont indéchiffrables.

Le schéma de principe :

20131108 cryptsetup sur 2 cles usb

L’exemple est réalisé à partir de Debian Linux 7.0, mais ça n’a pas de raison de ne pas fonctionner avec d’autres distributions. Ça marche aussi avec Ubuntu Linux par exemple. Il faut obligatoirement que cryptsetup soit disponible sur la distri. Il faut de préférence que l’on puisse mettre en place le chiffrement dès l’installation du système. Il faut aussi de préférence que le système soit installable directement sur clé USB et sur une partition chiffrée. Si ces deux dernières conditions ne sont pas remplies, l’exercice est réalisable mais il est beaucoup plus complexe à mettre en place.

(suite…)