[Logo]
[Titre]

[Retour]

Archive for the ‘personnalisation’ Category

LG 31MU97 – Forcer les résolutions d’écrans mal détectées

Dimanche, avril 1st, 2018

Depuis que j’ai reçu mon LG 31MU97 je me régale les yeux !

Mais… c’est aussi une source de frustration dans certains configurations, l’écran ne renvoie pas toujours correctement les résolutions et fréquences à utiliser par l’ordinateur.

Cet écran en particulier supporte :

  • HDMI 1 et 2 : 3840×2160 à 30Hz ou 4096×2160 à 24Hz
  • DisplayPort et miniDP : 4096×2160 à 60Hz

Ici on travaille sous Linux. Ces problèmes sont résolus différemment sous Windows… on installe le pilote de l’écran.

Forcer à la main pour un essai

La commande xrandr dans un terminal Linux permet tout de suite de savoir où on habite et les résolutions supportées.

Le calcul des bons paramètres se font sur https://arachnoid.com/modelines/index.html

On commence par déclarer les résolutions :

xrandr --newmode "4096x2160_60" 556.730 \
 4096 4104 4136 4176  2160 2208 2216 2222 \
 +hsync +vsync
xrandr --newmode "3840x2160_30" 339.57 \
 3840 4080 4496 5152  2160 2161 2164 2197 \
 +hsync +vsync
xrandr --newmode "4096x2160_24" 284.24 \
 4096 4320 4752 5408  2160 2161 2164 2190 \
 +hsync +vsync

Puis on affecte une ou plusieurs résolutions à des sorties de la machine :

xrandr --addmode DP-1 4096x2160_60
xrandr --addmode HDMI-2 3840x2160_30
xrandr --addmode HDMI-2 4096x2160_24

Maintenant on peut les utiliser classiquement dans notre gestionnaire de fenêtres, par exemple sous Gnome Shell :

capture-decran-de-2018-04-01-13-15-36

On notera que curieusement LG s’appelle en interne Goldstar Company Ltd… Grosses chevilles…

Figer dans la configuration

Créer le script /etc/X11/Xsession.d/10xrandr et le remplir avec :

#!/bin/bash
xrandr --newmode "4096x2160_60" 556.730  4096 4104 4136 4176  2160 2208 2216 2222 +hsync +vsync
xrandr --newmode "3840x2160_30" 284.24   4096 4320 4752 5408  2160 2161 2164 2190 +hsync +vsync
xrandr --newmode "4096x2160_24" 284.24   4096 4320 4752 5408  2160 2161 2164 2190 +hsync +vsync
xrandr --addmode DP-1 4096x2160_60
xrandr --addmode HDMI-2 3840x2160_30
xrandr --addmode HDMI-2 4096x2160_24

etc…

CF : https://wiki.archlinux.org/index.php/xrandr

capture-decran-de-2018-04-01-14-52-15Edit 09/05/2018 : Dans certaines configurations, le "4096x2160_60" n’est pas reconnu par xrandr et il faut utiliser à la place une syntaxe sans underscore "4096x2160x60".

Détecter la résolution d’un écran

Mercredi, février 14th, 2018

Lors de la préparation personnalisée d’une station Linux sur un matériel précis, on peut préparer à la main une image à la ‘bonne’ résolution. Mais on peut aussi le faire faire automatiquement par un script de préparation qui va s’adapter à l’écran disponible.

La conversion d’image se fait avec l’outil en ligne de commande :
convert image.jpg -resize 1920x1080 resized.jpg

Ici la résolution est connue, 1920×1080. Mais on peut l’extraire via la commande :
xrandr | grep -A2 "^Screen 0:" | tail -1
et il reste ‘juste’ à extraire le premier champs… le mettre dans une variable… et replacer la variable dans la commande convert

CF : https://wiki.ubuntu.com/X/Config/Resolution

Changer de fond d’écran sans gestionnaire de fenêtre

Mercredi, février 14th, 2018

Il peut être utile lorsque l’on prépare une machine Linux fortement personnalisée de ne pas utiliser de gestionnaire de connexion et pas de gestionnaire de fenêtre. L’effet collatéral c’est que le fond d’écran n’est pas initialisé.

Les commandes ci-dessous peuvent se faire en root ou avec l’utilisateur propriétaire de la session X. Il faut veiller à autoriser une connexion locale au serveur X (xhost + localhost) ou récupérer le cookie du serveur X.

Première étape, on peut mettre un fond de couleur unie de fond d’écran :
xsetroot -solid '#102bc8'

Seconde étape, on peut mettre en place une image de fond d’écran :
feh --bg-scale /home/user/image.png

Cette façon de faire implique du travail de préparation de la station pour remplacer tout ce que fait un gestionnaire de connexion, mais il permet de gagner de précieuses (ou pas) ressources mémoires et empêche l’utilisateur de modifier le fond d’écran.

Personnalisation de sa machine Linux – 1 chargeur de démarrage

Mardi, mai 5th, 2015

Première partie de la personnalisation de sa machine Linux.

Introduction

Le chargeur de démarrage, c’est un tout petit programme. Lorsque l’on allume sa machine, elle exécute le BIOS ou l’UEFI. Ceux-ci sont enregistrés dans une puce de la carte mère et permettent d’initialiser et de configurer la machine avec tous ses périphériques (carte vidéo, carte son, disque dur, etc). Lorsque le BIOS ou l’UEFI ont finit leur travail, ils chargent depuis le disque dur (en général) un petit programme stocké en début de disque, c’est le chargeur de démarrage. On trouve principalement GRUB ou LILO pour Linux, ou le Bootloader pour M$ Windows.

A quoi sert ce petit programme ? Il est souvent masqué ou ignoré de l’utilisateur lorsqu’il ne l’est pas. Et il passe très vite. C’est lui qui va lister les systèmes d’exploitations installés sur le ou les disques durs et permettre à l’utilisateur de choisir lequel il souhaite utiliser. Souvent, il n’y a qu’un seul système d’exploitation, c’est la raison pour laquelle peu d’utilisateurs remarquent le chargeur de démarrage.

On utilise ici GRUB, le chargeur de démarrage installé par défaut sous Debian Linux.

Comme on travaille sur une clé USB, suivant les machines sur lesquelles on va démarrer, il ne sera pas toujours possible de disposer d’une bonne résolution d’écran au démarrage. On fixe par défaut une résolution d’écran assez petite pour minimiser les problèmes, soit du 640×480.

(suite…)

Personnalisation de sa machine Linux – Introduction

Mercredi, avril 29th, 2015

Je vais démarrer un cycle de quelques articles sur la personnalisation d’une machine Linux. Les manipulations seront réalisées sur la toute dernière Debian Linux 8.0 « Jessie » sortie il y a quelques jours seulement. Mais beaucoup de manipulations pourront être reproduites sur Ubuntu et Mint en particulier et sur sur d’autres distributions Linux récentes en général.

Tout est fait dans mon cas sur une installation de Debian 8.0 sur clé USB. En cas de problème, si on casse quelque chose, le Linux installé sur la station, normalement sur le disque dur, n’est pas endommagée, ou a peu de chance de l’être.

On sait tous personnaliser le fond d’écran du bureau et la couleur des fenêtres. Mais il y a pleins d’autres choses que l’on peut adapter à ses gôuts ou aux couleurs de son entreprise ou association.
Voici la liste des sujets qui seront abordés dans les prochains articles :

  1. Personnalisation du chargeur de démarrage ;
  2. Personnalisation du démarrage/arrêt du système ;
  3. Personnalisation du gestionnaire de connexion ;
  4. Choix du gestionnaire de fenêtre ;
  5. Personnalisation du bureau.

Avant de commencer ce travail à plusieurs étages, il faut déterminer le thème graphique, le style ou la charte graphique que l’on souhaite appliquer.