[Logo]
[Titre]

[Retour]

Fin de support Windows XP

Ça y est, nous avons franchi la date fatidique du 8 avril. Il y a eu beaucoup de bruit récemment sur la fin du support de M$ Windows XP. Et pourtant il ne se passe finalement pas grand chose pour l’instant. Pas de fin du monde en vue.
C’est comme si l’on avait enfin franchi le mur du son. On est encore surpris de ne pas s’être fracassé sur le mur… mais on ne se rend pas encore compte que le pire est à venir. Progressivement, on va commencer à perdre des pièces, petit à petit. La perte de contrôle, c’est pour bientôt.

C’est moche, OpenSSL est en train de voler la vedette dans l’actualité. Il faut dire, le problème est sérieux aussi…

Mais revenons à nos moutons…
Cela fait un moment que cette fin de support est prévue. Et pourtant, la presse ne s’en empare que depuis peu. Le laps de temps entre le début de la vague d’alerte et l’expiration de l’échéance a été très court. Tellement court que certains utilisateurs se rendent compte la veille que le machine va avoir des problèmes. Ce laps de temps ne laisse pas de temps de répit à ceux qui ne comprennent pas grand chose à l’informatique. Et oui monsieur, il va falloir très rapidement acheter une nouvelle machine!

Bon, le mur est passé, mais pour l’instant ça tient.
On peut se dire que ça tiendra bien au moins un mois, comme d’habitude entre deux diffusions des mises à jours par Microsoft. Ça n’est pas aussi simple. Il n’y aura sûrement pas plus de nouvelles failles de sécurité qui sortiront dans le même laps de temps. Mais le marché des failles 0-days doit exploser. Pour un groupe de pirates qui souhaite augmenter son botnet, son réseau de machines zombies, une grande quantité de machines vont devenir facilement corruptibles sans qu’un patch ou un anti-virus ne risque de les y déloger. Il s’agit maintenant d’en faire tomber un maximum avant la concurrence. Et une fois qu’une nouvelle machine est dans son botnet, il faut empêcher qu’elle ne tombe aux mains d’un autre botnet… qui éjectera ses concurrents.
Ce nouveau marché de machines prêtes à intégrer un botnet est gigantesque. Au niveau mondial, des statistiques montrent que plus de 27% des ordinateurs individuels sont encore sous Windows XP. Pour des pays comme la Chine, ce serait de plus de 50%.

Il est à noter que malgré le grand âge de Windows XP, 12 ans et 6 mois, et malgré ses nombreuses corrections de sécurité et améliorations (Service Pack) on lui trouve toujours régulièrement de nouvelles failles. Comme quoi, un système d’exploitation, et par extension tout programme, ne se bonifie pas beaucoup avec le temps en terme de sécurité.

Beaucoup vont le regretter, à commencer par les propriétaires des unes machines sur quatre dans le monde sur lesquelles Windows XP tourne encore.
Pourquoi tant de monde l’utilise encore ?

  • C’est un système qui, bien qu’aillant subit plusieurs évolutions, est resté relativement léger. Il est capable de tourner sur des machines jugées aujourd’hui modestes voir complètement obsolètes. Pour ces machines, il est illusoire d’essayer de les migrer vers une version plus récente de Windows.
  • Souvent, les logiciels sont plus problématiques que le système d’exploitation. Si on utilise une vielle application qui n’est plus supportée par son éditeur, on ne peut pas toujours espérer la réinstaller sur une machine plus récente. Et ce problème existe aussi avec certains périphériques que les constructeurs voudraient bien vous faire mettre à jour, bref vous faire racheter. On retrouve ce problème des applications et des périphériques dans les migrations de systèmes d’informations. Voila pourquoi une grande partie des entreprises n’a pas fait migrer ses machines si le besoin ne se faisait pas sentir. Je considère que c’est une faute professionnelle pour un DSI qui n’a pas encore fait migrer ses vieilles machines alors qu’il est forcément prévenu depuis quelques années maintenant. et c’est pareil pour la société de support informatique qui n’a pas prévenu ses clients, et qui va maintenant les mettre au pied du mur.
  • Ensuite, bien d’imparfaite et pas vraiment ergonomique, les utilisateurs ont leurs habitudes avec l’interface. Migrer vers un nouveau système, c’est changer d’interface. Les jeunes s’adaptent vite aux nouveaux environnements. Les plus anciens ont déjà eu du mal à s’adapter à l’informatique, ils auront encore plus de mal à changer.
  • Enfin, certaines machines anciennes sont encore utilisées voir recyclées avec Windows XP parce que cela coûte chère à l’achat ou à la migration. Ça coûte en terme financier, mais aussi en terme de temps et de terme de compétences. Quand on n’a aucun des trois, on garde ce que l’on a. Autant le dire tout de suite, il y a de bonnes chances, faute d’entretien régulier, que ces machines fassent partie d’un botnet.

Que faire avec sa vieille machine ?

  1. Première option, celle que le vendeur voudrait vous voir adopter, c’est de jeter votre ancienne machine et en acheter une nouvelle.
  2. L’autre option, c’est de tenter de mettre à jour a vieille machine vers une version plus récente de Windows. Évidement, il faut acheter une nouvelle licence alors que la machine marchait très bien jusque là (supposition). Il faut la réinstaller et réinstaller toutes les applications, ce n’est pas à la portée de tout le monde.
  3. Et c’est tout ?
    Non, il y a aussi une autre solution, extrême. On peut garder la machine en l’état et ne plus la brancher au réseau. Fini le surf sur Internet, la consultation des messages, le partage des photos. Fini aussi les clés USB que l’on branche dessus avec insouciance… Capote version XXXL!
  4. Il y a la solution de l’autruche. Faire comme si de rien n’était. Après tout, c’est sûrement encore un coup des sionistes/musulmans/capitalistes/états/extra-terrestres (rayer les mentions inutiles) pour étendre leur pouvoir sur la terre.
  5. Et puis il y a la solution du recyclage. Une machine qui a dix ans, on peut encore la réinstaller avec Linux. Il faudra quand même éviter les environnement trop lourds comme Gnome ou KDE. C’est une migration en bonne est due forme, ça demande aussi quelques compétences. Mais, pour peu que l’on n’ai pas de besoin spécifique en logiciels ou des matériels très exotiques, on va pouvoir continuer à utiliser cette machine sur Internet un peu comme avant, mais protégé. Ça va demander de changer quelques habitudes, mais de toute façon, c’est ce qui vous attend quelque soit la solution retenu…

Ripe In Peace.
Leave room for the young.

Windows-XP-RIP-main

Tags:

Comments are closed.